RICHESSE

La richesse est la facilité d’accès aux ressources souhaitées.

Nos mots sont les objets de nos représentations, ces objets incarnent nos relations.
Par mon choix des sens de chacun de mes mots j’incarne les richesses que je cultive.

Nos représentations fabriquent nos relations.
La principale richesse est relationnelle, avec soi m’aime, avec les êtres, avec les choses, dans nos
connections à tous les êtres, vivants et inanimés.
Et l’argent au pouvoir détruit nos richesses pour sa croissance.

Rendre disparues ou payantes nos ressources hier disponibles et gratuites (eau potable, air respirable, océans vivants, sols disponibles, diversité des espèces animales et végétales, stabilité du climat, nuit étoilée et silencieuse, sécurité civile …) c’est nous appauvrir.

Enrichir une collectivité, augmenter sa puissance et ses libertés, se fait en cultivant la croissance du gratuit, par préventif aval et productivité amont, pour davantage compétitive par moins de PIB.

Je suis riche parce que je me maintiens en bonne santé, pas parce qu’on dépense davantage d’argent et d’emplois pour d’abord m’empoisonner et ensuite me soigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *