ACTIVITE

n’est pas la richesse.

Aujourd’hui l’activité marche à l’envers.

Détruire la maison planétaire, détruire l’air pur et l’eau potable, tuer les sols, épuiser les ressources, transformer le climat, éliminer les espèces, détruire chaque richesse hier gratuite, cela augmente l’activité par les nouveaux marchés et emplois nécessaires à une survie de plus en plus difficile. En plus, cela augmente l’asservissement de tous à l’argent.

Nos politiques pyromanes créent nos emplois de pompiers.

Préventif et productivité amont apporteraient tous deux davantage de richesses et de gratuit par moins d’activité. Mais détruire nos richesses est systématique car préférable pour la croissance de l’activité et de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *