TRAVAIL

Je viens de recevoir une pétition pour mieux le partage du temps de travail.

Et cette pétition il est vrai me désole

Car oui je préfèrerais 

– au moins le partage des revenus, revenu universel (l’inverse des malformations de hamon), et RMA, revenu maximal autorisé (pas tout à fait aujourd’hui où 8 individus  possèdent autant que 3,5 milliards d’autres, les plus et les moins friqués) 

– et surtout mieux encore le partage des ressources, par enfin travailler à être très bien payé pour la croissance du gratuit (l’inverse complet de la croissance de l’argent), pour que  le travail serve à rendre toutes les ressources souhaitées  de plus en plus facilement accessibles  à chacun par de moins en moins de travail et d’argent, en air propre, sain, silencieux, eau potable, sols disponibles, vivants et fertiles, dans toute la diversité des richesses relationnelles, avec soi même (soi m’aime) et avec tous les autres dans toutes leurs formes de vie.  

mais surtout pas par pétition exiger que davantage encore (et en corps) puissent être de bons esclaves d’un méchant travail d’exécutant angoissé et irresponsable.

Angoissé de perdre son emploi. Et irresponsable que ces emplois soient systématiquement créés et maintenus grâce à nos destructions, climatiques, écologiques, sociales, civiles, militaires, sanitaires, financières, fiscales et j’en oublie  systématiquement fabriquées pour affaiblir, appauvrir et asservir les populations complices bienveillantes car trop contentes d’y trouver leurs emplois (la moitié des emplois mondiaux prévus en 2050 seront pour améliorer l’environnement, c’est à dire grâce à nos seules destructions écologiques).

… 

oui je préfère que certains puissent continuer à mériter leurs aides avec cette condition vicieuse de bien montrer et garder leurs problèmes (notre système vicieux dit de solidarité) , puissent rester au RSA pour pouvoir travailler à être vraiment utile à leur collectivité en militant pour que les informations et exigences qui atteignent le grand public ne soient pas seulement pour « davantage d’emplois » mais aussi pour exactement l’inverse c’est à dire « moins de destructions » (merci à ceux qui ont évité le gaz de schiste dans ma région, même si ce ne fut que NIMBY, not in my backyard, car déplacé en Alsace plus passive … oui merci au travail de ceux qui ont ralenti l’immonde accord TAFTA où tout état qui résisterait à l’assassinat des populations par les produits toxiques des multinationales devrait  payer aux capitalistes les milliards de « profits » qu’ils en seraient « empêchés » de faire … etc …) ! 

… excusez moi, je sais que le culte de la servitude volontaire n’est pas nouveau (la boétie, 1576), mais oui je ne peux vraiment pas trop soutenir de pétitionner pour davantage d’esclaves au service des destructeurs 

commentaires bienvenus 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *