AMALGAME

le pire destructeur de l’intelligence, car ennemi de nos sens.

Un mot n’a pas toujours un sens unique. Il a souvent plusieurs sens parfois opposés.

Déjà, même le mot sens a trois sens. D’abord les entrées, nos capteurs, nos cinq sens. Ensuite les traitements, la signification, de « ça a du sens » à « ça n’a pas de sens ». Enfin les sorties, nos actionneurs, la direction, la bonne route, le bon sens, dans quel sens aller ? .

L’amalgame consiste à limiter un mot au sens unique qui sert celui qui le diffuse.

C’est un mensonge par omission. Parfois pour valoriser le mot, parfois pour le discréditer, toujours pour l’orienter. L’amalgame est l’outil de base des fabricants de novlangue.

Il fonctionne même entre deux mots différents.

« Il a la voiture il aura la femme » est l’amalgame omniprésent de l’argent vers une satisfaction (ici sexuelle) tout à fait mensongère vu que le but de l’argent est l’insatisfaction durable pour pérenniser les marchés.

L’intelligence se fait par différentiation (observer) et liaison (inter lego = relier entre eux). Elle fonctionne par l’association, qui dé-couvre des liens entre des éléments distincts.

Aux antipodes de l’intelligence, l’amalgame fabrique la con-fusion. Il identifie un tout avec la partie qui sert son auteur.

Partout, dans nos mots, nos pensées, et surtout dans nos représentations donc nos postures et exigences, le cancer de l’argent dans nos cerveaux limite chacun de nos mots à l’amalgame qui sert la sous mission à la croissance de l’argent.

Ce nettoyage de quelques échantillons de nos amalgames a pour but de re-trouver la diversité des sens de nos mots, de nettoyer la source de nos richesses, puissance et libertés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *